Journal d'Athon Oulianov.

Aller en bas

Journal d'Athon Oulianov.

Message par Akrotz le Jeu 11 Aoû - 22:06

Athon Oulianov 
ou
 l'Oublié

Introduction

     Je me nomme Athon Oulianov, je suis né le 19 mai 2003 à Odessa en Ukraine. Je n'ai jamais connu mes parents, j'ai été abandonné à la naissance.. J'ai passé ma vie en orphelinat à rester enfermer dans le complexe H24, on ne pouvais jamais sortir sauf si une famille venait nous chercher..  Le 19 mai 2021, j'ai enfin 18 ans et je peux sortir de cette prison.. Par ma chance, c'est la guerre, la Russie envahit le pays et je me fait capturer et je suis pris en otage comme monnaie d'échange.. Je suis relâché fin 2023 et enfin libre. Je cherche du travail durant des mois, mais personne ne me veut.. Il faut dire que je n'ai jamais fais de vraies études, je suis considéré comme un déchet de la société. 

     Au alentours de début février 2024, nous entendons parler de la Zone51Russe, une ville mise en quarantaine et nous ne savions pas pourquoi.. Ensuite les nouvelles arrivent, apparemment le gouvernement voulait y envoyer des jeunes afin de mener une expérience, sois disant sans danger.. J'arrive dans la zone dans le 4ème bus, une fois là bas tout bascule, on nous avait promis un Paradis sur Terre et nous nous retrouvons en Enfer.. Encore une fois je me retrouve enfermé et seul..

     Si j'écris ce journal c'est en espérant que quelqu'un de l'extérieur tombe dessus un jour, je veux que le monde sache ce qu'il se passe ici avant d'accepter de venir.. Cette zone n'est pas ce que le monde pense.. Ici, les morts ne sont pas morts et les vivants ne sont pas vivants.. Les gens veulent survivre coûte que coûte, ils sont prêt à s’entre-tuer pour un morceau de terre.. De plus ces saletés de russes sont encore présentes..  Une base militaire a été implantée au milieu de la zone, on se sait pas vraiment ce qu'ils font, tout ce que l'on sait c'est qu'ils survivent de leur côté n'en ont rien à foutre de nous. Parfois ils enlèvent l'un d'entre-nous et nous ne le revoyons plus.. Surement des expériences menées par ces scientifiques.. De belle têtes de con en blouse blanche comme neige..

     J'ai aussi croisé quelques enfants, apparemment eux ne sont pas envoyés dans la Zone, durant la guerre de nombreux gamins on étés enlevés dans des labos russes qui sont liés à la zone. Certain ont réussi à s'échapper, personne ne sait ce qu'ils leur font.. 
j'ai écris cette première partie le 11 août 2024, je ne suis là que depuis quelques jours et ai fait très peu de connaissances, j'évitais le contact avec les autres mais je ne tiens plus, il faut que je parle avec des gens, ce soir je vais aller en ville et me présenter à tout le monde.. J'ai déjà repéré certaines personnes qui ont l'air de leadeurs, on verra s'ils en sont vraiment.

11/08/2024, 18h44


     Je viens de rencontrer quelques personnes, 2 m'ont confondue avec un autre Athon.. Je me demande bien qui il est, je vais mener mon enquête sur cette personne. En attendant, c'est la tempête dehors est les monstres nous attaquent sans cesse, je me suis réfugié dans un Bunker sur la place princiaple, certaines personnes ne m'ont pas l'air très amicales...

11/08/2024, 21h50

     J'en apprend petit à petit sur ce fameux Athon, son nom de famille est Rudolf. On me l'a décrit, je pense l'avoir déjà croisé une ou deux fois, il reste beaucoup avec un certain Aleksander et Yakov mais je ne l'ai plus croisé depuis hier matin, je me demande ce qui lui ai arrivé.. Je vais continuer à me renseigner, peut-être auprès de ses amis, je pourrais sans doute en savoir plus sur lui.

13/08/2024, 22h10


     Il ne s'est rien passé d'intéressant hier mais ajd j'ai eu une petite aventure avec les russes.. Je me promenais avec un ami qui était policier, nous étions aux alentours de la ville quand des militaires viennent me voir et me disent que le sergent voulais absolument me voir.. Je les accompagne donc avec en tête un mauvais pré-sentiment.. Effectivement, il ne voulait rien me dire, ces saletés de soldats en voulaient juste à ma peau, ils ont tentés de m'obliger à sauter du 4 éme étage.. Cependant, un soldat voulait finalement s'occuper de moi personnellement, il disait vouloir me voir souffrir.. Cet homme est le Caporal Lorenzo, il m'a sauvé la vie. Il m'a fait fuir par derrière leur base et a fais semblant que j'étais mort.. J'espère ne pas recroiser les autres soldats d'ici à ce qu'ils oublient mon visage.

16/08/2024, 23h


     Ce matin, je me me lève, je veux aller faire un tour en ville et que vois-je? L'armée russe s'est installée dans le bunker en plein milieux de la ville.. Ils n'auraient jamais du faire ça. N'acceptant pas leur présence, beaucoup de gens fuyaient la ville par peur ou haine, moi est quelques nouveaux amis avons décidés de les faire partir. J'ai tenté d'être pacifique, j'ai été voir le Lieutenant Hawkins en personne, ai discuté avec lui quelques minutes, pour résumer je lui ai demander d'emmener ses troupes loin d'ici et ne plus jamais remettre les pieds dans notre ville, il m'a ricané au nez et m'a fais partir.. Ensuite c'est partis en couille. Je suis revenu près de mon groupe qui s'était armé jusqu'aux dents, nous étions prêt à nous battre jusqu'à ce que le Sergent Colbert vienne me trouver.. Vous vous souvenez de lui? Il m'avait sauvé la vie il y a 3 jours. Il est venu me sauver une fois de plus, il m'a prévenu du lancement d'une bombe atomique russe.. Leurs scientifiques était prêt à nous atomiser.. Nous avons donc décider de nous réfugier sous l’hôpital.. Tout s'est bien passé, nous n'avons rien eu et trouvés des masques à gaz dans les locaux. Ensuite, nous sommes sortis et avons décimés cette putain d'armée. Je me suis planqué avec Vassili dans un batiment et nous en avons abbatus quelques uns à longue distance, puis nos camarades se sont occupés d'entrer de force dans le bunker et ils les ont achevés. Pendant ce temps j'ai eu un petit imprévu, je me suis fais enlever par un soldat anonyme, il a tenté de me soutirer des informations sur mes collègues en échange de ma vie, sachant que la plupart des russes étaient déjà morts, je lui ai lâché quelques noms, il est tombé dans le piège, il m'a libéré et a tenté de communiquer les infos à son lieutenant, malheureusement pour lui il a été la première victime de ce bain de sang.. je l'ai ensuite attrapé et étranglé à l'aide d'un câble électrique avant de l'achever d'une balle entre les deux yeux...
Cette journée fut un massacre mais nous n'avons perdu aucun ami, toutes nos troupes sont en vie. 



Ce journal est écrit en temps réel, la suite arrivera au fil des événements.

Akrotz

Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum